• 967 224 138
  • Contactos

Système de la bande dessinée

Thierry Groenstein
Presses Universitaires de France
Francês

Estado : Usado 5/5
Encadernação : Brochado
Disponib. - Em stock

€17
Mais detalhes
  • Ano
  • 1999
  • Colecção
  • Formes Sémiotiques
  • Código
  • LT003973
  • ISBN
  • 9782130501831
  • Detalhes físicos
  • Dimensões
  • 15,00 x 22,00 x
  • Nº Páginas
  • 206

Descrição

La bande dessinée est un mode d'expression séquentiel, caractérisé par la juxtaposition d'une pluralité d'images solidaires. La conduite du récit (le découpage) et la gestion de l'espace (la mise en page) y sont donc deux opérations indissociables, qui ne cessent de s'informer et de se déterminer mutuellement. Cet ouvrage propose une analyse neuve des fondements du langage de la bande dessinée. Partant de la description minutieuse de ses différentes unités constructives, il débouche sur une explication des mécanismes producteurs de sens. Des exemples très éclectiques sont étudiés selon une démarche progressive et avec un souci pédagogique constant. Sous-tendu par une réflexion sur la nature même du médium, le système ainsi constitué relève de l'esthétique non moins que de la sémiologie. Si les fonctions du verbal ne sont pas éludées, l'ouvrage établit la primauté du visuel dans le discours de la bande dessinée. Au-delà du cas particulier du 9e Art, il éclaire d'un jour nouveau la question plus générale de la lecture de l'image, considérée successivement comme un énonçable, un descriptible et un interpénétrable.

Système de la bande dessinée

€17

Thierry Groenstein
Presses Universitaires de France
Francês
Estado : Usado 5/5
Encadernação : Brochado
Disponib. - Em stock

Mais detalhes
  • Ano
  • 1999
  • Colecção
  • Formes Sémiotiques
  • Código
  • LT003973
  • ISBN
  • 9782130501831
  • Detalhes físicos

  • Dimensões
  • 15,00 x 22,00 x
  • Nº Páginas
  • 206
Descrição

La bande dessinée est un mode d'expression séquentiel, caractérisé par la juxtaposition d'une pluralité d'images solidaires. La conduite du récit (le découpage) et la gestion de l'espace (la mise en page) y sont donc deux opérations indissociables, qui ne cessent de s'informer et de se déterminer mutuellement. Cet ouvrage propose une analyse neuve des fondements du langage de la bande dessinée. Partant de la description minutieuse de ses différentes unités constructives, il débouche sur une explication des mécanismes producteurs de sens. Des exemples très éclectiques sont étudiés selon une démarche progressive et avec un souci pédagogique constant. Sous-tendu par une réflexion sur la nature même du médium, le système ainsi constitué relève de l'esthétique non moins que de la sémiologie. Si les fonctions du verbal ne sont pas éludées, l'ouvrage établit la primauté du visuel dans le discours de la bande dessinée. Au-delà du cas particulier du 9e Art, il éclaire d'un jour nouveau la question plus générale de la lecture de l'image, considérée successivement comme un énonçable, un descriptible et un interpénétrable.